Les dénaturalisations sous Vichy

Vous êtes ici : Accueil / Ressources / Les dénaturalisations sous Vichy
Vues
81 min.


Les dénaturalisations sous Vichy

Conférence de Claire Zalc
Modération : Danielle Delmaire

En partenariat avec l’Université du temps libre

Lancée dès les premiers jours de son existence par le régime de Vichy, encadrée par la loi du 22 juillet 1940, la politique de dénaturalisation apparaît comme l’un des moyens de définir les contours du «bon» citoyen et d’exclure les opposants. Cette conférence revient sur les critères mobilisés, dès septembre 1940, pour désigner les victimes de cette politique, décrit les acteurs qui s'emploient à la mettre en œuvre pour interroger les liens entre dénaturalisation et «Solution finale». Elle tente aussi de décrire, à hauteur d’hommes et de femmes, ce que signifie le retrait de nationalité. C’est à l’aune des griefs et des blessures endurés par les dénaturalisés qu’on réalise la portée des préjudices occasionnés par la perte du statut national.

Claire Zalc est chargée de recherches à l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (CNRS-ENS) et auteure de Détanuralisés. Les retraits de nationalité sous Vichy (Seuil, 2016).




Disciplines
Histoire
Dernières ressources mises en ligne
Philippe Sabot
Comment la philosophie s'empare-t-elle de la cette "matière étrangère" qui forme la chair du monde ?
Collectif Degeyter (Rémi Lefebvre, Yoan Miot), Janoé Vulbeau
Le processus de métropolisation accentue-t-il les inégalités urbaines ?
Julie Pagis
Qui sont celles et ceux qui ont fait Mai 68 ?
Manuel Charpy, Elodie Juge
Accros du style, les sapeurs et les adeptes du vide-dressing ont en commun le goût de la mode...