L'Âge du bronze dans l'espace Manche-Mer du Nord. Le regard de l'archéologie.

Vous êtes ici : Accueil / Ressources / L'Âge du bronze dans l'espace Manche-Mer du Nord. Le regard de l'archéologie.
Vues

Écouter la conférence

Le fichier son (mp3) est téléchargeable ici.

L'Âge du bronze désigne une longue période comprise entre 2 200 et 800 avant J.-C. Dans les actuelles régions du Nord-Pas-de-Calais, des Flandres, du sud de l'Angleterre, vivent alors des sociétés de l'oralité, qui n'ont pas laissé de textes mais de nombreux vestiges matériels, témoins de leurs modes de vie, leurs pratiques religieuses, leurs connaissances techniques. Ce sont donc les archéologues qui écrivent leur histoire. Longtemps mal connue, assez peu développée, l'archéologie de ces périodes hautes a été marquée par un dynamisme sans précédent durant les vingt dernières années, en particulier grâce aux découvertes faites dans le cadre de l'archéologie préventive, celles qui sont réalisées pour la construction des routes, des lotissements, des espaces industriels, etc. L'archéologie est le plus souvent nourrie de découvertes modestes mais que les chercheurs d'aujourd'hui sont à même d'exploiter pour décrire l'environnement du quotidien, les milieux, le type de végétation, de cultures, d'alimentation, y compris pour des populations si anciennes. L'archéologie est parfois faite, aussi, de belles découvertes. Ainsi, en 1992, dans le port de Douvres (Angleterre) fut mis au jour l'un des plus vieux bateaux maritimes connus, daté de 1550 avant notre ère, en plein Âge du bronze. Ce bateau, pièce maîtresse de l'histoire maritime, servait à des liaisons régulières de part et d'autre de la Manche et de la Mer du Nord, sur un trajet reliant Douvres vers Wissant ou ses environs. Les études des archéologues qui travaillent en collaboration dans ces régions soulignent un fait étonnant : la mer que nous percevons aujourd'hui comme une barrière était à l'époque un espace d'échanges et les frontières n'étaient pas sur les côtés mais dans les terres, à l'arrière de l'espace côtier. Où se situaient-elles ? Comment peut-on les appréhender à partir des données archéologiques ?
L'enjeu, derrière une histoire à si grande échelle, est de porter la réflexion sur les fondements à la fois historiques et géographiques de ce que nous nommons aujourd'hui l'Eurorégion.

A. L.


Anne Lehoërff est maître de conférence en protohistoire européenne, HDR à l'université Lille 3. Elle est coordinatrice du projet européen BOAT 1550 BC.

Dernières ressources mises en ligne
Fred Poché
Une conférence organisée en partenariat avec Cité Philo
Manfred Thaller
Quantitative methods have been used in historical research...
Bertrand Jouve
Modelisation of hierarchical organization of rural medieval society

MESHS LogoNOIR

Publi.MESHS

L'ambition de Publi.MESHS est d'offrir une vitrine à la culture scientifique en sciences humaines et sociales.
La Maison européenne des sciences de l'homme et de la société y présente les documents multimédias issus de son programme de médiation scientifique ou produits par les projets de recherche qu'elle héberge.


En savoir (+)

RSS publi.meshs Twitter publi.meshs